L’appellation

Historique

La vigne est présente dans la région de Bordeaux depuis l’Antiquité.
C’est au Moyen-âge, que le vignoble s’étend jusqu’au libournais et il faut attendre le milieu du 19eme siècle pour que les grands vins de cette région s’installent au 1er rang de la production viticole bordelaise.
En 1922 est créée l’appellation Montagne Saint-Emilion qui deviendra Appellation d’Origine Contrôlée en 1936 suit à la promulgation du  Décret de Loi qui acte la naissance des AOC et de l’INAO, l’organisme chargé du contrôle.

Localisation

Entre Pomerol à l’Ouest et Saint-Emilion au Sud, le vignoble de Montagne Saint-Emilion se niche au milieu des terroirs les plus prestigieux du libournais et s’étend sur plus de 1600 ha.
Du haut de son patrimoine naturel qui lui donna son nom, Montagne domine cet environnement exceptionnel.
L’adage populaire veut même que « le bas des marches de l’Eglise de Montagne corresponde au sommet du clocher de Saint-Emilion ».

Terroir

Les sols

La géologie permet de dégager une dominante argilo calcaire très caractéristique de Montagne. L’exploitation des carrières calcaires est d’ailleurs attestée depuis le quatorzième siècle. Avec quelques nuances argilo sableuses à l’ouest en direction de la commune de Néac et une zone graveleuse longeant l’ancienne route nationale 89, notre appellation jouit d’une homogénéité qualitative des sols quasi unique dans notre région.

Le climat

A mi chemin entre l’équateur et le pôle nord, notre aire d’appellation se situe dans ce qu’on appelle le climat océanique. Toutefois avec le réchauffement global, une touche méditerranéenne ne cesse de progresser avec la présence des figuiers et des chênes verts. En outre le caractère très occidental de notre appellation dans le bordelais lui confère un caractère plus continental.
Il reste que le climat océanique consiste surtout dans le caractère capricieux de la pluviométrie et le risque de pluie durant la période des vendanges qui se situe de la mi septembre au début novembre.

Les cépages

Traditionnellement, les vins de Montagne Saint-Emilion sont des vins d’assemblage de différents cépages.
Les présents sur l’appellation sont le Merlot, cépage roi du libournais à 75%, le Cabernet Franc à 15%, le Cabernet Sauvignon à 8%, le Malbec à moins de 2% et le Petit Verdot.

Les Hommes

L’appellation Montagne Saint-Emilion est représentée par plus de 220 viticulteurs dont 23 apporte à la Cave coopérative, le reste vinifiant eux-mêmes leur vins en cave particulière.

Les Vins

Montagne Saint-Emilion repose sur des sols anciens, pentus, argilo-calcaire où l’eau est naturellement bien maitrisée, donnant ainsi des vins avec une bonne assise tannique discrète, grâce à leur finesse et leur complexité. Leur évolution aboutit à une palette aromatique riche et variée typique de ce lieu, où se mêlent avec délicatesse, les fruits, le minéral et les épices.
Ici, le charme, l’élégance, la nuance (apanage du bordelais) sont les garants de la tradition de notre région.

Des Vignes Mellifères

Les abeilles souffrent depuis plusieurs années de l’appauvrissement de la biodiversité végétale. Les viticulteurs de Montagne Saint-Emilion ont décidé de réagir face à cette situation et ont commencé à mettre en place depuis 2011 une dynamique d’implantation d’une flore spécifique, reconnue sous la marque collective « Vignes Mellifères »:
« les vignerons sèment de façon alternée sur deux ou trois rangs de vignes ou des bords de fossés, une flore étudiée spécifiquement pour diversifier et améliorer l’alimentation des abeilles. Un itinéraire technique de la conduite de la vigne est inscrit dans une charte. L’adhésion à cette charte traduit l’engagement et la volonté des viticulteurs de conduire leurs vignobles vers un avenir écologique et durable également synonyme d’une viticulture de qualité ».
Ce projet de nature écologique,  est également esthétique par la palette de couleurs offrant aux yeux des visiteurs le paysage d’un vignoble fleuri.