PORTRAIT DE VIGNERON: Jacques Rambeaud au Château Corbin

LE CHATEAU CORBIN – UN PATRIMOINE HISTORIQUE

Le Domaine du Château Corbin existe depuis 1600. A l’époque, cette ancienne seigneurie représentait près de 480 ha qui ont été divisés à la Révolution Française. Il y a aussi des vestiges gallo-romains un peu partout sur le domaine car il est traversé par une voie qui mène à proximité de la villa de l’illustre poète Ausone. La famille Rambeaud s’est installée sur ce superbe patrimoine avant la seconde guerre mondiale et Jacques représente la 4ème génération de viticulteurs à Corbin.

Superficie : 23 ha
Terroir : Argilo-Calcaire avec une ancienne carrière souterraine d’extraction de pierre sous certaines parcelles.
Age moyen du vignoble : 30 ans
Cépages : 80% Merlot, 5% Cabernet Franc et 15% Cabernet Sauvignon
Vins produits : Château Corbin (30% élevage en barriques), Le Rambeaud (cuvée prestige élevée à 100% en fût d’un vin pendant 14 mois)
Type d’Agriculture : le domaine est travaillé de façon très raisonnée, ils n’utilisent pas d’insecticides, ont posés des pièges sur les parcelles, utilisent de moins en moins de désherbant, font des semis d’orge entre les rangs et utilisent le bon produit de traitement au bon moment à des doses plus que raisonnables afin de limiter leur impact environnemental. D’ailleurs, le Château Corbin est en cours de labellisation ISO 14001 afin de faire valoir son faible impact environnemental.

JACQUES RAMBEAUD – LA NOUVELLE GENERATION A CORBIN:

Jacques Rambeaud, 33 ans, est titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie qu’il a obtenu à Montagne en 1999. Une fois son BTS en poche, il est allé faire ses armes sur les terres des Pessac-Léognan, des Côtes de Bourg et même en Australie. Fort de ces expériences, il revient s’installer sur le domaine familial en 2005.

Son objectif en s’installant, est avant tout qualitatif. Il restructure le vignoble, en 7 ans il arrache 15% du vignoble pour améliorer la production du Domaine tout en conservant les vieilles parcelles les plus qualitatives (20% du vignoble a plus de 60 ans). Grâce à son parcours et à son apprentissage sur différentes appellations et à l’étranger, il a modifié la façon de vinifier.

Il utilise la vinification à basse température, et intègre l’élevage en fût sur le domaine pour amener un peu de complexité aux vins. Son but est de faire des vins sur une base aromatique fruitée, en élégance et en finesse et privilégie surtout l’équilibre des vins, car il préfère que le boisé soit fondu plutôt que dominant tous les autres arômes.

Jacques cultive une passion pour les abeilles qui se transmet dans la famille Rambeaud depuis plusieurs générations et il possède quelques ruches disposées sur le domaine. Il prend donc soin de conserver des haies et des bosquets naturels et réalise également des semis mellifères sur quelques terrains afin d’apporter une nourriture diversifiée à ses petites protégées. Il récolte ainsi son miel pour la consommation familiale et parfois pour en faire cadeau.

CHATEAU CORBIN – LE CŒUR DE LA PRODUCTION :

Le vin du Château Corbin représente 98% de la production du Domaine. Cette cuvée est vinifiée dans le respect total de l’équilibre entre le fruit, le boisé, la puissance et l’élégance, en somme un Montagne Saint-Emilion dans la représentation du terroir et du fruit.

Vinification : Le ramassage des grappes se fait à pleine maturité, puis intervient une macération à froid pendant 48h et enfin le vin fermente à basse température (environ 25°C). La macération dure 20 à 25 jours suivant les millésimes. La vinification se fait de manière parcellaire pour garder l’expression du terroir. Et enfin, la fermentation malolactique est faite en cuve.

Elevage Cuve : Jacques garde les vins dans un état légèrement gazeux et en légère réduction. Il fait peu de soutirage pour garder au maximum la trame aromatique du vin et l’expression parfaite du terroir. La vinification étant parcellaire, les différents lots sont gardés séparés le plus longtemps possible jusqu’à la mise en bouteille.

Elevage en Fût : Sur ces lots parcellaires, une partie est descendue en barriques en fonction de leur potentiel tannique. Seuls les plus puissants ont le privilège d’être élevé en fûts pendant 12 mois afin d’être assouplis et pour que le mariage avec le bois soit le plus harmonieux possible. Une fois que le vin a fini son élevage, Jacques effectue un collage et une filtration seulement si nécessaire afin de ne pas matraquer les vins.